Certains fabricants innovent, parfois en croyant bien faire et c'est le processus normal de la marche en avant de l’espèce humaine...mais parfois un silex bien taillé est préférable à un couteau mal aiguisé…

Ainsi, sur certains modèles de motos des années 60, en particulier les petites Jawa, une durite d’huile sort du carter de boîte pour lubrifier l’axe du bras oscillant. C’est très joli mais en cas de rupture, le carter se vide et une boîte sans huile…

Il est donc préférable de supprimer ce système et de le remplacer par un simple graisseur en bout d’axe qui suffira à entretenir celui-ci et vous laissera rouler en toute quiétude...

blog12